Quand et comment nettoyer le filtre à sable de votre piscine ?

filtre à sable de votre piscine

Pour être utilisable sans aucun danger, l’eau de votre piscine a besoin d’être régulièrement débarrassée de toute impureté. Le filtre à sable est un fidèle allié dans l’exécution de cette tâche. Il est donc essentiel de savoir le nettoyer en cas de besoin afin qu’il conserve toujours son efficacité.

Le filtre à sable : qu’est-ce que c’est ?

Le filtre à sable est l’un des produits pour piscine les plus utilisés. Il s’agit d’un dispositif de filtration dont l’élément essentiel est la cuve remplie de sable qui travaille de façon complémentaire à d’autres équipements afin d’épurer l’eau. À cet effet, dans son fonctionnement, l’eau impure est drainée par les skimmers grâce à l’action d’une pompe. Une fois à l’intérieur du filtre, son déplacement est dirigé par une vanne multivoie. Il faut noter que le nombre de voies dépend d’une part du fait qu’on soit en présence d’une piscine enterrée ou non, d’autre part il est fonction du modèle de l’équipement. L’eau est ensuite purifiée au niveau de la cuve remplie de sable.

À lui seul, le filtre à sable permet d’atteindre une finesse de filtration qui varie entre 30 et 40 microns. Pour descendre jusqu’à 10 microns en moyenne, il peut s’avérer nécessaire d’introduire un floculant dans le circuit. Ce genre de filtre présente comme plusieurs avantages. On distingue entre autres :

  • son coût peu élevé par rapport à d’autres types de systèmes de filtration ;
  • sa grande adaptabilité aux différents types d’eaux, de traitements et de tailles de bassin ;
  • sa rapidité de traitement ;
  • sa facilité d’entretien, de nettoyage et d’utilisation.

Quand devient-il nécessaire de le nettoyer ?

À force d’être utilisé, le filtre à sable finit par s’encrasser. Il devient alors nécessaire de procéder à son nettoyage pour qu’il puisse reprendre efficacement son travail. S’il est vrai qu’il faut le nettoyer, il est autant plus vrai qu’il faut être en mesure de reconnaitre le moment opportun. À ce propos, le filtre à sable est généralement muni d’un manomètre. C’est un instrument qui se révèle particulièrement utile dans le processus de détection d’une baisse d’efficacité de l’équipement. Son rôle de base est de mesurer le niveau de pression à l’intérieur du filtre.

En outre, la position de son aiguille est un bon indicateur qui permet de savoir s’il est temps de le nettoyer. Lorsqu’elle rentre dans la partie rouge ou quand elle indique une pression trop forte comprise 1 et 1,5 bar, il faut passer à l’action. À l’instar de tout autre instrument, il peut arriver que le manomètre montre des signes de défaillances et devienne donc moins fiable. Dans ce cas, l’observation de la pompe de filtration peut vous aider à déterminer le niveau d’encrassement de votre filtre. En effet, il vous suffit de faire attention à la vivacité du refoulement et/ou de l’aspiration de l’eau de la piscine. Le nettoyage est nécessaire lorsque vous constatez que :

  • la rapidité d’aspiration est un peu faible ;
  • les skimmers peinent à aspirer les déchets.

En matière de périodicité, il faut retenir qu’il n’y a pas un rythme précis auquel il faut nettoyer un filtre à sable. Néanmoins, il faut éviter de le faire régulièrement pour laisser le filtre dans un état légèrement encrassé. L’efficacité du filtre est optimale lorsqu’il subsiste un léger encrassement.

Comment s’y prendre pour nettoyer un filtre à sable ?

Pour limiter les risques de perte d’efficacité de l’allié des piscines enterrées, vous devez mener occasionnellement des séances de nettoyage. Dans ce cadre, vous disposez principalement de deux méthodes : le nettoyage chimique et le contre-lavage.

Le nettoyage chimique

Habituellement, le nettoyage chimique ou détartrage est un mode de nettoyage assez important qui se pratique deux fois par an. Lorsqu’il est couplé au contre-lavage, il permet de revitaliser la charge filtrante grâce à son action d’élimination des champignons et des bactéries. La procédure à suivre est la suivante :

  • Mettre à l’arrêt la pompe de filtration ;
  • Retirer les plus grosses impuretés à la main (si nécessaire) ;
  • Fermer toutes les vannes ;
  • Faire descendre le niveau d’eau jusqu’à celui du sable ;
  • Préparer le mélange « eau + détartrant » en respectant les indications du produit ;
  • Ouvrir le filtre à sable et y déverser le mélange ;
  • Laisser agir pendant la durée recommandée pour le produit ;
  • Exécuter à nouveau un contre-lavage en évacuant l’eau aux égouts jusqu’à obtenir une eau claire ;
  • Remettre la vanne sur la position « filtration ».

Il convient de souligner que le détartrage s’effectue après un contre-lavage.

Le contre-lavage

  • Mettre la pompe de filtration à l’arrêt ;
  • Ouvrir la vanne d’égout ;
  • Mettre la vanne 6 voies sur la position « contre-lavage » ou « backwash » ;
  • Remettre la pompe en marche pour déclencher le contre-lavage (il dure souvent entre 3 et 5 minutes) ;
  • Arrêter à nouveau la pompe et mettre la vanne 6 voies sur la position « Rinçage » ou « Rinse » ;
  • Remettre de nouveau la pompe en marche pendant environ 1 minute et l’arrêter ;
  • Placer la vanne sur la position « filtration » ;
  • Remettre la pompe en marche.